Les saumons atlantique (salmo salar) pullulaient dans les rivières françaises jusqu'au Moyen-Âge, les populations ont diminué lentement, et le recul s'est accru au début du 20e siècle. Aujourd'hui, le saumon, protégé en France depuis 1988, a disparu de la plupart des rivières françaises, victime de la pêche excessive et de la construction des barrages.

Bien que de multiples travaux aient été effectués, les barrages empêchent en effet les saumons adultes de retour dans les rivières où ils sont nés,de remonter pour se rendre, depuis l'océan, sur leur lieu d'origine, situés parfois à près de 1000 km de la mer. Mais à ceci s'ajoute la pêche intensive en bord de mer et dans l'embouchure de l'Adour à grands coups de filets dérivant.

 

Cliquez sur le lien pour visualiser l'article

Édito 7 - Un bien triste mois de juin 2018 ! - Salmo Tierra - Salva Tierra

Chers amis, Ce fut un triste mois de juin 2018. L'Adour, Le Gave de Pau, le Gave d'Oloron, le Saison et les Nives tout à leurs débordements, avec pour certains des niveaux de crues jamais atteints, ont dévasté, villages, villes et vallées, déjà durement touchés par la pollution, le pillage des ressources naturelles, la désertification et le chômage endémique.

https://salmotierra-salvatierra.com

 

Il est indispensable d'agir rapidement en soutenant les initiatives de différentes associations qui luttent contre ce fléau.

 

Cliquez sur le lien pour visualiser l'article

Signez la pétition

Préfecture de la région Nouvelle-Aquitaine: STOP À LA PÊCHE COMMERCIALE DU SAUMON DE L'ADOUR

https://www.change.org

Le saumon Atlantique remonte les rivières depuis l'océan grâce au phénomène du "homing" qui lui permet de retrouver son lieu de naissance en prenant en considération l'odeur et le goût de l'eau.

 

Cliquez sur le lien pour visualiser l'article

Encyclopédie Larousse en ligne - saumon

Nageurs infatigables du début à la fin de leur vie les saumons du Pacifique parcourent plusieurs milliers de kilomètres aller et retour entre la rivière et la mer Se nourrissant en eau salée ils remontent les cours d'eau pour se reproduire succombant sitôt après le frai dans la rivière où ils sont nés

https://www.larousse.fr

 

Pour la plus grande partie d'entre eux et au vue des suivis et statistiques, près de 80% remonteraient dans le gave d'ossau où, sur une distance de 6km au coeur de la forêt du Bager se situerait le plus grand nombre de frayères.

Le saumon lors de cette remontée de plus d'une centaine de kilomètres et un grand lot d'obstacles à franchir cesse de s'alimenter et vit sur ses réserves.  Ainsi beaucoup de géniteurs n'atteindront jamais les frayères! Dans l'ensemble, quelques saumons gagneront les zones amont des gaves, riches en radiers. Ils creuseront leurs frayères dans les galets pour que les femelles y déposent leur ponte qu'ils féconderont. Épuisés par cet ultime effort et ce grand périple, la plupart d'entre eux mourront juste après avoir pu assurer leur reproducteurs. 

 

Quelques images prises cette saison sur l'Ossau en forêt du Bager, avec

un appareil non approprié aux reflets de l'eau :(

DSC00158-Red (Copier)

DSC00190 (Copier)

DSC00226 (Copier)

P1070134 (Copier)

P1070149 (Copier)

P1070158 (Copier)

 

Quelques saumons morts après leur devoir de reproduction.

Têtes prélevées quand c'est possible pour analyse.

70cm-P1070151 (Copier)

91cm-20190102_134047 (Copier)

DSC00201 (Copier)

P1070129 (Copier)

 

 

Après le prélèvement de la tête des analyses seront faites. (voir ci-dessous)

 



Pour en savoir un peu plus

Photos Salmo Tierra / Fédépêche64 - Migradour- APPMA Oloron

Une assemblée Générale menée avec brio. Le bureau de l'associationSalmo Tierra fait le point sur les affaires liées à l'environnement bien sûr, mais ce qui intéresse en haut lieu les adhérents et sympathisants sont les affaires menées en justice en matière de pêche illégale des saumons et civelles.

https://www.foret-bager.fr

 

Il est bien évident que dans de telles conditions, la création de carrières en forêt du Bager viendrait mettre en péril le saumon par le risque de modification des eaux du Gave et la perturbation du phénomène de "homing", qui contribuerait à ce que les saumons ne retrouvent plus leur lieu de naissance et de reproduction.

 

 

 

 

 

..