Sacré changement, les mandats se suivent et ne se ressemblent pas.

************

Comme le montre l'image ci-dessous, lors de son mandat précédent l'édile

de notre commune Hervé Lucbereilh remettait la médaille de la ville à

deux Volcanologues, dont Jean Paul SAVÉ qui poursuit encore aujourd'hui

ses recherches dans la forêt du Bager riche de surprises en volcanologie.

 

Lucbereilh volcanologie

 

A cette époque notre maire éprouvait un intérêt certain pour notre patrimoine

géologique et voulait  également développer le tourisme (lac, golf, etc..).

Tout ceci lui semblait être d'une importance capitale pour notre ville et son avenir.

Placée en un point stratégique de croisements des vallées, non loin de la mer d'un

côté et de l'Espagne de l'autre, c'était un projet ambicieux et intéressant.

Il voulait y faire un musée pour exposer des roches en tout genre, en voici le plan

ci-dessous. Il devait se situer sous le Tribunal tout près de la médiathèque.

 

Ce projet sous forme de vidéo. Faite pause ou plein écran pour mieux lire

 

 

En 2014, c'est un tout autre Hervé Lucbereilh qui entre en scène. Contacté par Guillaume Costanzo qui

s'était vu refusé l'autorisation d'étude du projet de carrières par l'ancienne municipalité, il accepte

sans scrupules et balaie d'un revers de main tous ses anciens projets touristiques, ses idéaux,

le musée et même l'interêt de sa commune, notre commune.

 

Mr Lucbereilh a certainement des troubles de la mémoire (entre autres), car il a abusé de la confiance

de Jean Paul SAVÉ avec qui il montait se projet en partenariat avec le club minéralogique d'Oloron.

Il lui a demandé durant le mandat actuel d'avoir l'amabilité de conduire sur les lieux

de ses découvertes un ami géologue intéressé par ce milieu.

 

Quelles ne furent pas la stupeur et la déception de Mr SAVÉ lorsque nous lui avons appris en

2015, que ce géologue n'était autre que Mr Costanzo responsable de GC Conseil,

le porteur de projet des futures carrières qui avait l'intention de tout détruire...

Stupeur !

 

Jean Paul SAVÉ s'est empressé de retirer toutes ses roches et cristaux stockés dans

un bâtiment de la ville pour les mettre en lieu sûr, de crainte d'être volé.

Il s'est considéré trahi, floué, bafoué par ce maire sans scrupules qui

retourne sa veste comme on change de chemise...

 

Doit on, nous les citoyens Oloronais lui faire confiance ?

NON, NON et NON, il va mener notre ville à sa ruine et son déclin

alors que lui sera parti bien loin ....

 

 

 

 

 

 

 

..