Les membres de l'ACCOB d'Arudy et Vallée d'Ossau

ont tenu un stand lors de la Fête des semailles.

 

.

****************

 

Tout d'abord un grand merci à nos accobiens d'Arudy (Alain, Perrine et Stéphane) qui

se sont investis pour monter ce stand et sensibiliser les habitants de ce village

aux nuisances qu'ils subiront si les carrières venaient à se faire sur Oloron.

A ceux qui sont également intervenus pour apporter leur connaissances

et soutien (Jean Paul Savé, volcanologue et Jean Marie).

 

 

En effet les dernières informations et documents en notre possession

(obtenus grâce à l'opération du saint esprit ) feraient état de plusieurs dizaines

de camions provenant de Soeix et du Bager,sans oublier qu'il y a un aller,

mais aussi un retour donc, chiffres à multiplier par deux,

Il y en aurait en quantité égale, dispatchée  vers Oloron et autant vers Arudy.

 

Ce document émanant du dossier du porteur de projet a été présenté au stand d'Arudy .

Nous pouvons considérer que ces chiffres apportés par GC Conseil sont largement

sous-évalués et à doubler (au minimum)pour faire accepter son projet.

 

Ces dossier (trouvés) sont légèrement différents de ceux présentés, mais...

 

Carte trafic camions deux directions

 

 

Nous savons également que de la carrière de Soeix, 6 camions partirons vers

la Borne 12 et 6 camions vers Bidos, via la route des crêtes St Croix

redimensionnée et traverseront le rond point de Bidos.

Considérant les allers-retours ce sera donc 12 camions minimum

de chaque côté. A B12 ils se diviseront vers Arudy et Lurbe.

 

.

Carte trafic camions Soeix deux directions

.

*********************

.

Très bon accueil des habitants déjà très sensibilisés et au courant du projet, 

ils avouent en avoir vraiment assez d'avoir des carrières de toutes part.

---------

Des habitants de Louvie Juzon qui supportent les nuisances des

carrières LAFARGE, rachetées récemment par le Groupe DANIEL ont

fait état de toutes les choses qui leur avaient été promises lors de la

création de la carrières et non tenues. De l'extension de celle-ci malgré

leur mobilisation. Ils sont prêts à nous soutenir et apporter leurs témoignages.

 

president-de-mieux-vivre-a-louvie-juzon-jean-jacques-albira-convie-ses-concitoyens-a-manifester-leur-opposition-au-projet

 

Une dame a témoigné du fait qu'elle avait dû quitter Louvie Juzon car

les retombées de poussières amplifiaient gravement son asthme. Elle s'est

déplacée à Arudy et ne veut vraiment plus entendre parler ni de

carrière, ni de camions transportant des granulats.

 

Seule photo du stand lors de sa mise en place, en suite les membres

de l'accob présents, occupés à dialoguer n'ont plus pensé ni aux

appareils photos, ni portables, trop impliqués...

 

Nouvelle image2

.

Un professionnel s'approchant du stand et voyant le nombre de camions mentionné

a interpellé Alain, lui disant : " vous me faites rire avec vos 46 camions! ".

.

Alain surpris lui demande la raison de son ironie et celui-ci de dire :

" je travaille dans une carrière et sur un projet tel que celui d'Oloron, je

vous assure que c'est bien plus de 100 camion par jour pour rendre

rentable l'exploitation" donc 200  camions considérant les allers-retours.

Il continue " allez devant n'importe quelle carrière et comptez le nombre

de camions, puis faite la relation avec le tonnage d'extraction, c'est impressionnant"

.

Il faut savoir qu'il y a également une centrale d'enrobé, centrale béton, fabrication

de bordures trottoirs et accessoires BTP de prévues sur site.

Imaginez-vous le trafic routier ?

 

NON AUX CARRIÈRES

Camions-carrièreNON

 

 

 

 

 

 

 

 

..