Qui sommes nous

 

Tête de Page Neutre

 

 

Ce blog a été mis en place pour évoquer le combat que mène l'ACCOB

" Association Contre les Carrières d'Oloron et du Bager " qui depuis à changé

son objet en étendant à l'environnement et modifié son nom pour,

"Association pour la Conservation du Cadre de vie d'Oloron et du Bager"

L'association lutte contre le projet d'implantation de gigantesques carrières sur

la commune de Oloron Sainte Marie cautionnées par la municipalité et oeuvre pour le

développement du tourisme durable, ainsi que des activités ludiques et bien-être sur le site convoité

avec la créations d'emplois durables sans atteinte à l'environnement.

Projets de carrières :

Une carrière de 56 hectares au quartier de Soeix et bordant le Gave d'Ossau

Une carrière de 191 hectares sur la forêt d'Oloron. Forêt aux arbres centenaires traversée

de ruisseaux qui se jettent dans le Gave d'Ossau et d'Aspe et classés Natura 2000.

 

 

Cette zone d'exploitation se trouve sur un aquifère qui alimente en eau potable environ

14 communes et près de 20 000 personnes, sans compter deux établissement dont

l'activité première est l'utilisation et l'exploitation de cette eau.

Le projet touche cette magnifique forêt appelée "Petite Amazonie des Pyrénées" et borde

le Gave d'Ossau sur plusieurs kilomètres.C'est la nurserie de 80% des saumons atlantiques qui peuplent

les Gaves d'Ossau, Gave d'Oloron et l'Adour .

Détruisant également un patrimoine géologique exceptionnel datant de 100 000 années.

Une tourbière de 13.5 hectares sur une zone humide quartier Gabarn à Escout.

 

Rejoignez nous pour nous soutenir dans cette lutte sur le site ci-dessous :

Sur Facebook cliquez sur l'image dans la colonne de gauche

 

LE SITE

Non carrières en forêt du Bager d'Oloron - amis-foret-bager-oloron

NON aux carrières à Oloron Sainte Marie. Carrières en étude : 200 hectares-bois du Bager d'Oloron. 60 ha à Soeix-Lycée- 13 ha à Escout. Protégeons le Piémont, nos bois et reliefs, nos montagnes, ces sites uniques que nous nous devons de transmettre aux générations de demain.

http://www.foret-bager.fr

 

https://www.facebook.com/non.carrieres.forets.bager.oloron/

Forêt d'Oloron Sainte Marie

Dans la foret du Bager on trouve également différentes sortes de champignons en particuliers des cèpes. Il faut continuer a tous se mobiliser pour éviter la construction des carrières. Rejoignez et signez la pétition : Voici quelques photos de notre "Petite Amazonie" du Bager d'Oloron.

http://foretoloron.canalblog.com

 

NOTRE PETITION

NON AU PROJET DE CARRIÈRES SUR LE TERRITOIRE DU BAGER ET OLORON SAINTE-MARIE.

NON A LA DESTRUCTION DE LA NATURE ET DE NOTRE TERRE Début août 2015, nous apprenons que l'étude d'un projet de carrières a été acceptée un an plus tôt ICI par le conseil municipal d'Oloron Sainte-Marie (250 hectares) . Nous en avons tout d'abord informé le grand public incrédule, ainsi que des...

https://www.change.org

 

Tellurisme Thérapeutique en forêt du Bager sud d'Oloron.

Le bien être sur un sol volcanique positif !


Jean Marie LIONS et Jacques PERROT vous accompagneront dans des lieux riches dans la forêt du Pièmont Oloronais.

http://www.foret-bager.fr

 

 

 

 


28 mars 2016

Parodie d'un article de La République des Pyrénées

  Ceci est un trait d'humour pour illustrer la stupidité de notre maire Hervé Lucbéreilh qui pour attirer le touriste préfère mettre en valeur les cimetières de la ville, plutôt que ce superbe patrimoine forestier, paysagé et géologique que nous avons la chance et le bonheur de posséder.   *************************************************   PARODIE faite par votre Blogueur Accobien...     Article initial "La République des Pyrénées" Oloron : du gazon et des plantes pour faire revivre les... [Lire la suite]
11 février 2016

Pillow de lava en forêt du Bager d'Oloron

Toutes les collines dans notre forêt du Bager sont en fait, des volcans sous-marins ou apparaissent aujourd'hui ce que l'on appelle des pillows de lava ( en d'autre terme des coussins de lave). Ce sont les laves en éruption qui se sont solidifiées au contact de l'eau. Ce patrimoine géologique qu'il nous est donné d'admirer date de 100 à 150 000 ans. Un projet de carrière à ciel ouvert gigantesque menace de tout détruire.